• WeProject team

Le Pouléon conte à deux voix et quatre mains


Cécile MOLINE et Marianne ABRAMOVICI


Pouléon : n.m. Néologisme apparu à Allonnes en 2021 et désignant l'aboutissement d'une démarche de co-conception réussie. C'est le signe de reconnaissance d'un collectif qui a redéfinit son identité et ses valeurs au service de l'amélioration du champ éducatif.





Je suis une des personnes qui rédige les nouvelles définitions dans le dictionnaire. J'ai toujours aimé travaillé seul, sans personne à qui parler véritablement jusqu'à une drôle de matinée, il y a six jours. J'étais en train de re-rédiger la notice de St Exupery pour mettre à jour les données sur sa disparition quand j'ai entendu une drôle de petite voix me demander : - S'il vous plaît, définis- moi ! - Hein ! - Définis-moi...

J'ai sursauté comme si j'avais été frappé par la foudre. J'ai bien frotté mes yeux. J'ai réajusté mes lunettes pour être sûr de bien voir. J'ai bien regardé. Et j'ai vu un drôle d'animal qui me regardait gravement. Je regardais cette drôle de petite créature avec des yeux tout ronds d'étonnement. Je n'avais entendu aucun bruit. Toutes mes fenêtres étaient fermées.


- Mais, qu'est-ce

que tu fais là ? Et il me répéta alors, tout doucement, comme une chose très sérieuse :

- S'il vous plaît, definis- moi !

Quand le mystère est trop impressionnant, on n'ose pas désobéïr. J'ai fermé les yeux et j'ai énoncé, de ma voix la plus docte, "Petite peluche verte aux grands yeux"

- Ben, non, ce n'est pas une définition. C'est une description. Pour me définir, tu dois énumérer mes caractères et donner du sens à ce que je suis, pour que chacun puisse me reconnaître et s'appuyer sur moi. Je n'ai pas besoin d'une description, j'ai besoin d'une définition. S'il vous plaît, definis-moi !


Alors j'ai dit : "Drôle de créature qui rentre chez les gens s'en être invité, qui vous interpelle et cherche à obtenir des réponses que vous n'avez pas"


Et à mon grand étonnement, j'ai entendu ma petite peluche dire : C'est déjà mieux, oui, j'aide les gens à trouver des réponses qu'ils ne pensent pas avoir. Mais quand même, tu fais drôlement ton travail pour une grande personne si importante. Tu ne m'as même pas demandé mon nom !

- Parce que tu as un nom, toi ?

- Ben oui, je suis un Pouléon.

- Un Pouléon, c'est quoi, cet animal ?

- Tu vois, je crois que je suis plutôt une créature; c'est quelque chose qui a été créé, c’est ça?

- Oui, c'est cela. Qui t'a créé petit Pouléon ?

- Je ne suis pas sûr. J'ai été créé avant de naître. Je viens d'un méli-mélo. Le haut de mon corps est celui d’un caméléon et le bas celui d'une poule.

- Et bien alors : Tu es «  Créature composée d'une tête et d’une queue de caméléon et de pattes de poule qui aide les grandes personnes à trouver les réponses à des questions qui les dépassent. Cela me semble bien comme définition. Allez petit, laisse moi travailler maintenant, j'ai des définitions de mots importants à faire !


- Parce que tu penses que je ne suis pas important moi ? Tu crois que si je te demande de me définir, c'est pour m'amuser ? Mais tu vois, aujourd'hui, il y a tout un collectif qui compte sur moi pour exister, pour construire ensemble quelque chose qui n'existe pas encore et qui leur faisait très peur avant qu'ils ne m'inventent. Et maintenant, je suis devenu leur projet, leur espoir. Ils ont compris que ce projet, ils en seraient des parties importantes et qu'ils y contribueraient tous et même si cela reste quelque chose qui les dépasse, maintenant, j'incarne leur espoir qu'ils y contribuent et que ceux qui décident picorent pleins de graines qu'ils auront apportées. Je suis ce qui symbolise leur capacité de co-production. Tu crois que ce n'est pas important cela ?

- Alors tu n'es pas qu'un doudou ? C'est ça. Tu es quoi ? Un emblème ? Un fétiche ?

-Heu, Je ne sais pas. C'est quoi, un fétiche ?

- Il y a plusieurs définitions mais disons que la plus simple, c'est "un objet auquel on attribue un pouvoir magique et bénéfique".



- Ah ? Oui, je suis un fétiche mais.... mais pas seulement. Je suis un fétiche spécial. Un fétiche qui rassemble. Un fétiche, c'est un objet qui appartient à une seule personne ? Si on représente tout un territoire et un collectif, on peut toujours être un fétiche ?

- Si tu appartiens à un groupe et que tu représentes un territoire, tu es peut-être un totem. Quoi que c'est en général en bois. Mais mon petit, laisse moi travailler.

Beaucoup de personnes attendent mes nouvelles définitions, tu sais. Il y a des concepts qui naissent tous les jours et ce n'est pas facile de trouver des mots pour les reconnaître et des définitions pour que chacun puisse s'en emparer et continuer à parler ensemble et surtout se comprendre. Tu vois ? C'est mon travail et j'ai beaucoup de mots en retard. Alors, s'il te plaît petit, laisse moi travailler. - .....

-.... Alors tu es un facilitateur ?


- Facilitateur ? Tu connais ce mot toi ? C'est un des mots que je dois définir ! Et, peut-être que je suis un facilitateur et comment tu connais ce mot ?

- Cela fait deux questions. Si j'y réponds, tu me définiras ?

- Peut-être. Cela dépend. Si tu me permets d'avancer dans mon travail, alors, je prendrai peut-être le temps de te définir

-Un facilitateur, c'est une personne qui est chargée de rendre plus simple le déroulement d'une action ou d'un projet d’un groupe. Il favorise l’écoute de chacun et accompagne un cheminement de génération d’idées pour co-construire une réponse à une question, ou à un défi. Il aide aussi à la mise en forme d’une synthèse des étapes traversées et de leur conclusion tout en veillant à créer et consolider des liens entre chacun, en captant l’énérgie du groupe et en en prenant soin.

-.... euh oui, peut-être, sans doute. D’accord. En échange de ton aide pour définir ce mot, cherchons donc à te définir.


Voyons, tu es le mélange d'une poule et d'un caméléon…pardi tu es donc une chimère ?

- Non, je dirais plutôt que je suis une métaphore !

-Tiens donc, tu es sûr que tu as besoin de moi petit ? J'ai le sentiment que tu pourrais très bien te définir tout seul. Bon. Une métaphore, tu dis ! Une métaphore de quoi alors ?

- Peut être que je suis une chimère en fait. Une chimère- fétiche cela donne quoi ? Une chitiche ?

- Non, cela fonctionne pas comme cela. Dis moi, admettons que tes deux caractères principaux sont des métaphores et voyons où cela nous mène. Poule et caméléon, tu sais pourquoi tu es la synthèse de ces deux animaux ?

- Poule, c'est lié à mon terroir. Tu vois, je dois souder un groupe, un collectif et ce collectif, et bien il travaille à Allonnes.

- Allonnes? C'est où ? Je ne connais pas !

- C'est dommage mais je te pardonne. On ne connais pas beaucoup mon territoire. C'est à côté du Mans. Je suis une grande petite ville mais comme je suis frontière du Mans, les gens, ils ne voient que la ville des chimères

.Oh, et la poule, c'est l'emblème d'Allonnes ?

- Emblème ? J'aime bien emblème ? Tu crois que je pourrais être un emblème ?

- Un "Attribut destiné à représenter une personne, une autorité, un métier, un parti."

- Un emblème peut représenter un collectif ? Par exemple le champ éducatif du territoire d'Allonne ?

-"Champ éducatif" : C'est en rapport avec les poules ?

- Mais non, voyons, c'est toi qui fait l'enfant. Le champ éducatif représente toutes les activités de la petite enfance, les services scolaires , périscolaires, extrascolaires, la restauration scolaire, le Point Information Jeunesse, et même de la ludothèque. Alors cela en fait du monde, tu peux me croire ! Et si tu veux faire évoluer l’évolution de l’organisation de ces services tout en permettant à tous ceux qui participent à ce domaine de contribuer à sa définition, ben tu as besoin d'un facilitateur. Maintenant que tu sais d'où je viens, tu peux me définir ?

- Minute papillon, tu vas trop vite. Je comprends que tu es un emblème qui a été construit lors d'un projet d’évolution des services…

- co-construit s'il te plaît !

- co-construit si tu préfères…

- ben, oui, c'est le collectif qui m'a donné vie.... Je suis né de l'échange. Je suis donc issu d'une co-construction.

D'accord, co-construit mais, tu ne m'as pas expliqué le caméléon.




Ben, le caméléon, c'est un animal qui s'adapte à tous les environnements en changeant de couleur !

Oui, je sais ce qu'est un caméléon. Mais, pourquoi les acteurs du champ éducatif de la ville d'Allonnes t'ont choisi, parmi tous les autres emblèmes possibles, pour illustrer leur démarche?


A cause de la capacité et de l’engagement de ces services à s’adapter à l’environnement et à tous ses changements. Je crois à cause aussi des couleurs qui représentaient tous les services du projet et qu'on a mélangées pour que chacun se connaisse mieux et se sente en confiance pour partager un temps fort, qui a été le jour de ma naissance… et celui de mes premiers cris!

- Là, tu ne m'aides pas, tu sais

- Ben, je ne sais pas très bien, j'étais encore dans mon oeuf. Mais la facilitatrice (c'était une facilitatrice qui a aidé le collectif d'Allonnes à réfléchir ensemble à son projet d'évolution), elle s’est appuyée sur la conception du Pouléon lors d’un atelier préparatoire. De cette joyeuse idée, elle en a fait le symbole des valeurs qui ont animées un grand temps d'échange où tous les membres du champs éducatif avait été invités. Pour que cela fonctionne les membres du projet avait préparé tout un déroulé mais quand même chacun était un peu inquiet de ne pas réussir ce lancement. Alors, moi, le pouléon, ben, je me suis fait badge, j'étais comme une image pour aider les membres de l'équipe projet à se repérer et à se rappeler le plus important. Dans chaque équipe de couleur, les membres de l'équipe projet leur avait demandé de choisir un cri de guerre. Et puis, dans la journée, les équipes se sont mélangées. Et à la fin de la journée, alors que tout le monde avait bien travaillé, on m'a montré à la salle et tout le monde a lancé son cri de guerre pour approuver et alors, cela a été tellement magique qu'à ce moment, j'ai été vivant.





Et comment as tu été créé ? - Je ne sais pas. Je suis devenu un enjeu. Charles m'a remporté et il a commencé à me donner vie. A donner des nouvelles de moi, en me mettant en situation. Et tout le monde a aimé. Alors, je me suis déplacé, de services en services, de réunions en réunions et maintenant, dès qu'on travaille sur ce projet, je suis de la partie ! Même quand le projet a été présenté aux élus, j'étais présent et sur la photo ! D'ailleurs, maintenant, tous les membres actifs du projet portent mon effigie sur leur veste. Je suis devenu un signe de reconnaissance....




- Et bien, tu t'es défini, toi-même, mon petit pouléon. Tu es le signe de reconnaissance d'une communauté qui s'est co-construite autour d'un territoire, de valeurs et d'un projet commun et tu incarnes, par ton nom, l'histoire de ta naissance, ce projet et ce collectif. Tu es devenu le symbole de l'appropriation de ce projet et de cette démarche par ce collectif. Tu as raison, Pouléon. Tu mérites un nom et une définition. Car tu es devenu toi même un facilitateur et une aide à l'ancrage, un emblème et finalement un fétiche et un totem. Voilà,








Pouléon : n.m. Néologisme apparu à Allonnes en 2021 et désignant l'aboutissement d'une démarche de co-conception réussie. C'est le signe de reconnaissance d'un collectif qui a redéfinit son identité et ses valeurs au service de l'amélioration du champ éducatif.




46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout