Rechercher
  • WeProject team

Pesona : Ne suivez pas aveuglement un canvas, travaillez sur la récolte d'informations !

C'est le sens de l'article suivant https://marvelapp.com/blog/creating-personas/ et je vous invite vivement à le lire car il propose de nombreuses astuces pour commencer un persona.


Avant tout une précision. Vous lirez des choses assez différentes sur les persona selon que vous regardiez des contenus sur les persona pour le design ou les persona pour la commercialisation.


Donc il est essentiel de préciser que je parle ici de persona pour la conception et non de buyer persona.


En un mot, un persona est une approche méthodologique visant à incarner l'usager pour lequel on va concevoir / reconcevoir un objet matériel ou un service. Incarner, cela signifie que l'on va concevoir pour "Ella" ou "Mattew" en ayant constamment en tête, leurs besoins, leurs attentes, leurs routines de vie....


Alexandre, Mattew et Ella ne sont pas des personnes réelles (même si cela n'est pas interdits). Ils sont le fruit des recherches exploratoires, des rencontres avec les clients (ou les non clients) réels, d'interview, d'observations participantes et non participantes....


Pour autant, ce ne sont pas des "usagers" moyens. Ils résultent du choix d'une cible, qui peut être la plus éloignée du marché, la plus insatisfaite ou bien une cible que l'on décide de prioriser pour des raisons de valeurs (les clients éco-responsables) ou de proximité relationnelle.



Le tableau que vous voyez ici caractérise les profils de trois persona : Ella, Mattew et Alexandre en fonction des différentes caractéristiques qui nous paraissaient importantes à spécifier pour décrire leurs attentes vis-à-vis du musée national du Sport.


Si le tableau des caractéristiques a été donné comme contrainte d'entrée pour un travail réalisé par des étudiants, le positionnement des trois persona (tous ayant entre 15 et 25 ans et célibataire, ce qui est la cible choisie) apparaît comme trop similaire notamment sur leur degré de pratique sportive (il aurait été intéressant que l'un des trois n'aient pas une pratique sportive) ou encore sur leur niveau d'études (et donc de pratiques / d'attentes vis-à-vis des institutions culturelles).


Il s'agit donc plutôt d'un "work in progress" mais qui permet de comprendre comment on peut organiser les premiers éléments d'une recherche exploratoire pour, in fine, proposer ce qui sera, dans un premier temps un protopersona et qui pourra, par la suite, être validé ou amendé par le client et des collectifs d'usager.


La conférence de Carine Lallemand reste une référence incontournable pour produire de "bons" persona dans un temps raisonnable et adapté.


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout